• Atelier 7 2017

    Je navigue dans les limbes où je me perds à force de douleurs. Attendre en vain une délivrance qui ne vient pas. Obtenir un accord pour une fuite libératrice. Mais notre patrie aime les martyres et se moque bien de soulager les maux. Seul l’appât du gain compte !

     Que faire quand le quotidien est un enfer ?

     Atelier 7  2017

    Liberté… Tu parles ! Certains s’élancent dans la nuit et se jettent du haut d’un pont en un vol ultime. Ils se libèrent tel des oiseaux et se fracassent en une seconde fulgurante. D’autres avalent des barbituriques qu’ils mélangent à de l’alcool pour un shoot ultime qui parfois tourne mal et les laisse emmurés vivants dans u corps immobile  mais qui conserve ses douleurs   doublant leur calvaire de la souffrance de leurs proches qui culpabilisent de n’avoir rien pu empêcher, de n’avoir pas compris.

     La France se prépare à élire son futur président, mais qui choisir quand même les scélérats sont autorisés à se présenter ? Et puis, ils ne vont tout de même pas priver leurs petiots copains de l’industrie pharmaceutique, de la médecine privée, de leurs jolis bénéfices. Car on le sait bien, les nuits d’hôpital rapportent gros et que dire de toute leur chimie qui nous empoisonne ?

     

     La France des lumières est dans l’ombre et le scrutin qui approche me laisse un goût de bile. Je me rêve anarchiste, en haut de barricades pour renverser ces vautours, mais le courage… Je ne l’ai plus. Bien trop lasse !

     

    Egalité des chances disent certains d’entre eux, mais pour qui ? Les nantis… Ou le môme de banlieue au teint trop basané, à la maman voilée, ou en boubou, au papa à la peau noire, jaune ou rouge ? Eux, la fraternité, ils connaissent. Ils la vivent au quotidien et savent bien comment faire pour que cela fonctionne, mais qui leur demande de l’aide ? On te colle des plans quinquennaux qui ne servent à rien qu’à lustrer les images de certains notables. Au cœur des cités des blacks, blancs, beurres ont appris à s’aimer, à partager leur misère. Certains réussissent à s’en échapper pour mieux y revenir et servir d’exemple à ceux qui n’ont pas eu leur chance. Leur sacerdoce n’est pas vain, puisqu’ils tirent derrière eux des mômes avides de réussir, eux aussi. Envers et contre tous les politiques, ils parviennent de plus en plus à générer des vocations.

     

    Nombre de mes relations me disent que mes propos tiennent de l’utopie. Ils ont tort !  

     

    Mon cœur est vaste comme l’univers et j’aime tous les êtres humains quelle que soit leur couleur, leur religion ou leur nationalité. Pour moi, nous sommes tous les enfants de notre monde. .Je garde l’espoir que l’amour que je distribue contribue à tisser une chaîne qui ne rompra pas. Elle survole le dépotoir des idées nauséabondes que diffusent certains de nos élus. Ces aspirants au pouvoir voudraient faire de notre monde une terre de cataclysme, mais je n’ai que faire de leur violence et je sais que nous sommes légions à bâtir cette chaîne de lumière. Nous sommes une multitude à prôner l’amour de l’autre et la tolérance.

     

    Alors dimanche, votez utile, votez pour bâtir et pas pour détruire.

    Maridan 21/04/2017

     

    « Atelier N°7 - 2017L'atelier d'Assoula »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    10
    Mercredi 3 Mai à 10:23

    Oui la vision est peu réjouissante en ce moment et ne sais pas quel monde on laissera à nos enfants et petits enfants mais je crois néanmoins au sursaut de l'humanité et à toutes ces lumières qui sortent progressivement de l'ombre. Le pouvoir et l'argent voila ce qui régit le monde en ce moment  alors oui votons au moins pour dire non au pire et pour sortir de l'obscurité dans laquelle nous sommes. C'est encore peu mais c'est malgré tout un premier pas important, un signal positif.  Croisons les doigts!  Chloé

      • Dimanche 20 Août à 09:08

        Nos espoirs ont portés leurs fruits, puisse notre nouveau président, ne pas nous décevoir comme ses prédécesseurs. Bisous Chloé

    9
    Samedi 22 Avril à 11:14

    http://velie.eklablog.com/l-atelier-de-maridan-a129958290

    Ghislaine m'a conduite vers ton atelier, voici ma participation M. Gyres.

      • Samedi 22 Avril à 20:19

        Très beau texte en vérité. Pour un premier essai c'est très réussi. Je te remercie d'avoir participé. Bonne journée

    8
    Samedi 22 Avril à 10:53

    Coucou Maridan

    On devrait légaliser le cannabis, il vaudrait mieux que l'argent rentre dans les caisses de l'état que pour les dealers...

    On a connu la prohébition sur l'alcool faudrait que les politiques se réveillent.

    Voici ma participation...

    http://feecapucine.eklablog.com/defi-chez-maridan-le-monde-de-demain-a129958056

    bisous et bon samedi

      • Samedi 22 Avril à 11:57

        J'adore ton pamphlet, il est tonique et nous emporte avec force derrière lui. Moi c'est décidé, je vote pour toi. Gros bisous

    7
    Samedi 22 Avril à 10:25

    Comme toi maman souffre et rien n'arrive plus à la soulager..elle pense partir au PAys Bas pour l'euthanasie....dernier traitement possible la Kétamine, je ne sais pas si tu as essayé de ton coté...Sinon il y a le LCB ( huile esentiel de Cannabis) délivrée aux Pays-Bas....Je suis de tout coeur avec toi tu es dans mes pensées bizz

      • Samedi 22 Avril à 20:23

        Merci Assoula, il y a aussi la Belgique qui est beaucoup plus proche. J'ai été presque deux ans sous morphine et puis cela aussi a cessé de fonctionner. Depuis j'ai réussi à décrocher et je prends des opiacés mais uniquement en cas de violentes douleurs. Sinon, j'ai surtout appris à détacher mon esprit de la douleur en l'occupant à autre chose. Cela n'a pas été facile, mais à présent, j'y arrive en réalisant mes bijoux ou mes cartes en scrapbboking. La douleur m'empêche seulement d'écrire, car là, je dois avoir l'esprit libre. Bisous mon amie

    6
    Samedi 22 Avril à 10:13

    Coucou Maridan

    Je te prépare ton texte pour le défi.

    bisous

      • Samedi 22 Avril à 11:55

        Super, j'ai hâte de le lire. Moi je suis un peu bousculée cette semaine avec mes rdv médicaux, mais je vais tenter un atelier commun avec les propositions des amies. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :