• Etats d'âme

    Etats d'âme

    Ils avancent en marée silencieuse

    Devant les bourreaux qui bousculent

    Femmes et enfants. Plus de pensées pieuses.

    Dieu les a abandonnés, il recule.

     

    Mais qui peut encore croire en lui ?

    Devant le père, le frère assassin.

    Quand un rat a plus de prix qu’une vie

    Pour les despotes au détour du chemin

     

    Je ne vois que des malheureux

    Qui aspirent à vivre libres

    Quand on nous les vend tortueux

    Qui nous volent nos vivres

     

    À longueur d’antenne

    On nous offre de la haine

    Quand nous n’aspirons qu’à l’amour

    À la fraternité pour toujours

     

    Éteignons nos écrans sournois

    Ouvrons nos cœurs et nos bras

    Autour d’eux, c’est la misère que je vois

    Pour les aider, je n’ai que ma voix

     

    Associez-vous à mon chant,

    Il parle de vivre ensemble

    Il offre un avenir plus grand

    Pour nos cœurs qui tremblent

     

    Tendons-leur nos mains

    Partageons avec eux un festin

    C’est l’assurance de beaux lendemains

    Si nous savons redevenir humains.

     

     

    Maridan 8/11/2016

    « atelier n° 3 »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 11:05

    Coucou toi

    Magnifique écrit.... si seulement cela pouvait se réaliser, nous serions toutes et tous très heureux.... mais......

    Bonne journée, je t'embrasse  Puce

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 11:12

        Merci Puce, mais comme l'écrit et le dit si bien Pierre Rabhi, nous sommes tous des colibris et si chacun fait sa part, nous pouvons faire bouger les choses. Je ne renoncerai jamais, même si souvent la tache me semble immense. Bonne journée Puce

    3
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 11:04

    C'est si dur parfois de les voir, pauvres âmes en peine, rejetées par tous. Je leur achète des casse-croûtes, car mon budget ne me permet guère plus, quand j'aimerais leur offrir un toit pour les abriter. C'est si difficile. Que ferions nous à leur place ? Je tremble à cette idée. Bisous mon amie, et merci d'être toi.

    2
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:08

    c'est un superbe poème. Tellement d'actualité . Tellement toi aussi avec tout l'amour que tu partage.. je te dis bravo 

    bravo ma douce c'est magnifique.. et si seulement ça pouvait se faire... 

    bisous bisous et à très bientôt

    nathie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :