• L'atelier 17 de la fée Capucine

    L’enfant béni

    L'atelier de la fée Capucine

     Voici venir l’aube et mon rêve de pouponner vient de se réaliser. Mon fils tient son premier enfant dans ses bras.

    Depuis pas mal de temps, je me demandais pourquoi mes enfants ne songeaient pas à faire un enfant. Ils avaient l’âge, la situation et une jolie maison sur les bords de l’océan Atlantique. Et cette nuit, juste avant la délivrance de sa femme, il a répondu à la question que je n’avais jamais osé poser.

     

    « Tu sais maman, Lucie et moi, nous avions tout pour être heureux, mais il nous manquait l’essentiel. Malheureusement, malgré toutes nos tentatives, rien ne se passait, et pourtant la venue d’un petit était numéro un dans la liste de nos projets. Après une attente de deux ans, nous étions très inquiets, mais nous ne voulions surtout pas vous inquiéter papa et toi. C’est pour cela que nous n’en parlions pas. »

    Je n’ai pas su quoi lui dire. Alors je les ai serrés dans mes bras. Un rayon de soleil sur sa joue me montre les traces de sel que ses larmes ont dessinées. Comment ai-je pu être aussi aveugke et ne rien deviner ?

    J’avais apporté des chocolats et quelques bonbons à ma petite belle-fille, car je ne connais rien de mieux que le sucre pour se remettre en forme après un gros effort. Près d’elle je vois une curieuse bête en peluche qu’une amie vient de lui amener, et qui ne ressemble à rien.

    « C’est une valacerf », me dit-elle.

    Cela m’a fait rire, car l’animal en question a la fourrure d’une vache noire et blanche, de grandes oreilles de lapin qui se tiennent bien droites, et de grandes cornes en tissu qui ressemblent à des bois de cerfs. Tout le temps que nous avons passé les uns et les autres à attendre cette naissance est oublié. Nous sommes fous de joie et mes enfants rayonnent de bonheur.

    Je me suis penchée sur ma délicieuse Lucie et je lui ai dit :

     

    « Profite de ce bébé ma chérie, car l’amour que l’on donne à un enfant n’a pas de prix. Il lui promet un bel avenir et procure à ses parents de nombreuses joies. »

     

    Maridan 01/02/2017

    « atelier de la fée CapucineAtelier N°2 - 2017 »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Jeudi 2 Février à 20:33

    Coucou Maridan

    Ton texte est plein d'une belle émotion, je te souhaite d'avoir un jour ce petit dans tes bras...c'est vrai que c'est que du bonheur.

    merci pour ta participation... passe une belle soirée

    bisous mon amie

      • Vendredi 3 Février à 13:37

        Merci Gisèle, j'espère aussi que cela viendra bientôt. Je suis impatiente de tenir l'un de mes petits enfants dans mes bras. Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :