• 5 défis en un

    Atelier 11 - Maridan

    Résultat de recherche d'images pour "vivre" 

    Les prêtres nous promettent le Paradis si nous savons écouter leurs recommandations. Mais certains d’entre eux ne les respectent pas.

     J’ai pris la mesure de tout ceci lorsque j’étais encore une enfant. Malheureusement, je ne suis pas femme de compromis et je me suis éloignée de toutes ces fadaises très tôt. Mon Dieu à moi est amour, il n’obéit à aucun signal divin, n’impose rien si ce n’est de nous aimer les uns et les autres. Son message est tendresse, compassion, générosité, humilité.

    Pour construire une humanité apaisée, nul besoin d’aventures insensées. Je l’ai compris alors que j’avais cinquante ansLe jour où j’ai appris que j’avais un cancer, sans consulter personne, sans demander d’autorisation à qui que ce soit, j’ai décidé de tout plaquer.

    Certains devant la maladie deviennent raisonnables, ce ne fut pas mon cas. Le cancer m’a libéré de mes entraves et j’ai décidé de vivre au jour le jour et d’en profiter au maximum.

    Que m’importe les méchants esprits ! Désormais, seul mon bien-être compte. 

     Arlette, la fée Capucine

    Ateliers 30-31-32 Fée Capucine

    A quelle heure mon destin sera-t-il scellé ? Je l’ignore, c’est le hasard qui en décidera ! Mais est-il bien utile de le savoir ? Pas sûr !

    Ce matin mon plaisir a consisté à suivre du regard un hérisson qui s’était roulé en boule en m’apercevant. Puis mon chat qui s’étirait dans l’herbe en me lançant des ronrons enjôleurs. Enfin en cueillant mes magnifiques roses pour en faire un bouquet odorant. Tout cela m’a enchantait et fait de ma journée, qui débutait, un bon moment.

    Hélas, un camion bruyant à fait fuir mon hérisson et s’envoler vers d’autres hauteurs mon couple de tourterelles.

    Quand des heures sombres s’annoncent, je file près du vieux hêtre que les années ont courbé vers le sol et je me pose sous son ramage à l’ombre apaisante. S’il est tard, je peux entendre le hibou lancer son cri perçant, mais c’est juste quand je commence à m’assoupir que le parfum du jasmin me tire de ma rêverie éveillé. Pourquoi cette odeur me rappelle-t-elle les jacarandas du Kenya ? C’est sans doute lié au fait que près du jasmin, il y a un solanum aux petites fleurs violettes.  Le Kenya… Que j’ai aimé ce somptueux pays, ses habitants chaleureux et souriants.

     5 défis en unJaillissant des arbres, il n’était pas rare de voir des singes vervets aux petites coucougnettes bleues turquoise se retrouver sur la table et emporter avec eux nos  aliments, mais aussi, nos clefs, nos tubes de protection solaire, les sacs d’infortunées dames qui avaient omis de les ranger.

    Singes vervet

    Lorsque la nuit tombait sur la jungle, il était judicieux de rentrer se mettre à l’abri. Ne pas oublier de fermer nos fenêtres, afin d’éviter la visite impromptue de quelques primates ou pire encore.

    Les images de ce merveilleux voyage de noce s’éloignent et je reviens à ma réalité de ce jour. Mes voyages, mes amis, mes différents postes de travail ont nourri mon imaginaire et je me suis beaucoup servi de lui pour conter mes histoires. Mais est-ce la maladie qui induit cette introspection sur moi-même, aujourd’hui, ou plus simplement ma créativité qui me libérant l’esprit et me laisse du temps pour penser ?

    Les ignares auront des tas de théories à me vendre, mais non merci ! Ici et maintenant, je vis sans me poser de question. J’admire l’explosion coloré de mes somptueux iris. Leur floraison ne dure qu’une quinzaine de jours, mais que c’est beau, je peux rester des heures à les contempler, à les peindre, à les prendre en photos. Certes mon jardin n’impressionnera personne, mais à moi, il me donne l’illusion d’être un Claude Monet. Qu’importe mon ignorance en matière de jardinage, je réussi tout de même à avoir des fleurs toute l’année.

     5 défis en un

    Le bonheur m’envahit dès que je me poste sur un transat, à l’ombre de mon gigantesque palmier, avec mon thé « nuit à l’opéra » de la maison Mariage frères. Je le laisse infuser cinq minutes et puis j’entre au Paradis. Le cancer a quitté mon esprit, ma vie est belle, sereine.

    Ateliers 36 et 37 chez Ghislaine

    Chez Ghislaine

    Une autre de mes grandes joies est la culture de mon potager. Planter des légumes me permet de faire l’impasse sur mes angoisses. Voir mes carottes sortir de terre, mes courgettes fleurir, m’ouvre l’espace. Je me lie à ma mère nourricière, Notre chère Gaïa si malmenée par nous les hommes. Dès qu’on lui donne un peu d’amour, l’attente n’est pas longue pour en recevoir les fruits. C’est un travail plaisir qui me remplit de bonheur. Et puis remplir un filet avec ses propres légumes, c’est une source de joie inépuisable.

    Cela donne raison à nos ancêtres qui travaillaient dur la terre et savaient bien mieux que nous en tirer les fruits.

    Le travail est bon pour la santé, alors plus d’hésitation mes amis, binez, bêchez, sarclez, remuez la terre. Gardez l’esprit ouvert. Donnez de la valeur à votre production en la partageant avec ceux que vous aimez.

    Le clapotis de l’eau me ramène à mon jardin. Un vent léger caresse mon visage. Je ne suis plus un patient, la nature m’offre un répit et je m’en saisi aussitôt. Râler, pleurer, se lamenter ne servent à rien qu’à nous user. Les plaisirs de mon jardin sont inépuisables. Mon souffle s’apaise. Ceux qui vous disent de vous ménager… Méfiance, ne les écoutez pas ! Profitez, vivez, n’est-ce pas là le plus important pour vous ? Il y aura un temps pour le silence, mais il n’est pas encore là ! Pour le moment, j’ai envie de me laisser porter par mes désirs. La mort peut bien me courtiser, je ne suis pas encore prête à poser les armes. J’ai encore trop d’amour à donner.

     

    Maridan 10/06/2017

    « InsomnieAtelier 12 - 2017 »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Dimanche 11 Juin à 13:52

    Bonjour Maridan,

    Alors ces défis ne sont pas un 5 en 1...

    Car un défi 5 en 1, est un texte entier regroupant les mots de 2, 3, 4; ou 5 ateliers......

    En fait là tu nous faits 3 ateliers sur la même page, puisque pour le mien, à tu as fait un 2 en 1. et La fée un 3 en 1, super top !

    Félicitations pour tous ces ateliers où l'on s'en que tu as mis toutes tes neurones et ton imagination dans une énergie profitable et prolixe !

    le1er) il m'interpelle au plus haut point, car peux le savent ici, mais pourquoi le cacher, j'ai eu 2 cancers graves plus un petit( lol), Utérus à 31 ans, sein a 46 ans, un petit cancer de peau a 55 ans. et je suis là , non mais c'est pas ça qui va abattre un taureau non !!! Et je te passe mes maladies chroniques !!

    le 2eme) Par l'humour, car entre homards et autres intrus du genres, je n'ai pas été emballée et toi oui par contre alors je te dis bravo !

    (Le 3 eme) qui est une ode à l'espoir d'un renouveau puisque faire vivre un potager est s'ouvrir à la renaissance de saisons nouvelles chaque année mon Amie.

    Certes, mon commentaire est long mais je tenais vraiment à t'exposer mes impressions sur ces mots où je sens une nouvelle étape en route pour un meilleur; pour une profitable énergie, une sortie de léthargie morose où tu allais te laisser aller à la morosité ! Et ça, il ne faut pas ma chérie, car on n'a qu'une vie et si on la passe à la ramasse, on aura pas d'autres journées de rattrapage, y'a qu'aux journées du bac qu'on en  tu sais !!..

    Alors merci pour tous ces mots de bons présages que j'ai ressenti à cette lecture...

    Tu sais, sur Twitter où je suis, ma devise de profil est ;

    ""L'écriture est une thérapie pour sait poser des mots sur ses maux..""

    Alors écris Maridan, vit, profite, fais ce que tu as envie sans te soucier du qu'en dira t-on..

    Tu es l'actrice et la spectatrice de ta vie et c'est toi la scénariste, et toi encore qui joue le premier rôle, qui n'appartient qu'à toi car il n'y aura jamais de ramake ou de rediffusion..

    En tout amitiés, plein de bisous sincères

    Ghislaine

      • Dimanche 11 Juin à 20:25

        Merci ma chère Ghislaine pour tous ces compliments qui me touchent énormément, mais tout ceci n'est qu'un texte, le constat de mes maux et ma façon de les vaincre. Mais tu as raison, ce n'est pas un 5 en un, mais un 6 en un, je ne m'étais pas comptée, mais j'ai aussi traité mon dernier atelier. Je suis heureuse d'avoir des témoignages comme le tien. En étant malade, j'ai surtout entendu des sottises. La pire sans doute fut celle-ci :

        "le premier cancer du sein est souvent sans gravité, c'est le second le pire!"

        Et je t'épargne ceux qui te demandent comment tu vas, pour te parler de "leurs" malheurs. J'ai résolu ce problème en éloignant de moi, tous ceux qui me tiraient vers le bas. Aujourd'hui, je ne parle plus de maladie avec mes amis, ils ont compris que je préférais parler des belles choses de nos vies. J'ignore où va me conduire cette nouvelle tumeur, mais je m'en moque, comme tu l'écris si bien... Chaque jour est une chance qu'il faut saisir. C'est ce que je fais en jardinant, en admirant mes poules, mon chats et tous les oiseaux qui me rendent visite. Merci mon amie pour ce témoignage qui m'a allégé le coeur. Gros bisous à toi et vite, un nouvel atelier

    5
    Dimanche 11 Juin à 11:22

    Coucou Maridan

    J'ai eu un grand plaisir à te lire, toutes tes pensées t'honorent et tu as fait le bon choix. A un moment donner il faut s'occuper de soi c'est important pour avoir les idées claires et entrevoir l'avenir incertain...Mais je crois que le mieux c'est d'apprécié le présent c'est un moment d'éternité unique et exhaltant. Continue comme tu le fais mon amie et un grand merci pour ces trois défis que tu as bien su maitriser.

    bon dimanche

    gros bisous

      • Dimanche 11 Juin à 20:04

        Merci à toi de les avoir proposés ce fut un plaisir de réussir à réunir ces 3 ateliers en un seul texte. Gros bisous

    4
    Dimanche 11 Juin à 05:08

    tu es juste incroyable.. je t'admire.. bisous bisous

      • Dimanche 11 Juin à 20:05

        Merci ma douce, tu es adorable. Comment vas-tu ma belle ? J'espère que les choses s'arrangent de ton côté ? Mes pensées t'accompagnent. Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :