• L'Atelier d'écriture

    L'Atelier d'écriture

  • Aniezka Lorek

    J’ai si longtemps rêvé d’amour

    J’espérais que cela me vienne un jour

    C’était ce qui me tenait debout

    Rêver, jour et nuit, malgré tout

     

    Et puis une voix de velours

    Me l’a promis pour toujours

    Usant envers moi de tendresse

    Me noyant sous la richesse de ses caresses

     

    Petit à petit le monde m’a dévoilé sa beauté

    Dans les bras tendres de mon bien-aimé.

    Il m’a appris qu’avec de la volonté

    On pouvait absolument tout surmonter

     

    Alors, l’espoir est revenu

    Et depuis notre vie continue

    Plus besoin de grimoire enchanté

    Pour inventer une vie rêvée.

     

    Aujourd’hui, bien planté dans le présent,

    Je savoure chaque instant

    Près de l’homme de ma vie

    Et cela me ravit

     

    Maridan 2/10/2017

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  • Atelier 19

     

    Ecrire un texte avec les mots suivants :

     

    amour, toujours, tendresse, richesse, beauté, volonté, espoir, grimoire, enchante, invente

     

    Merci aux amies qui ont joué le jeu de l'atelier précédent. Je vous invite à lire leurs très beaux textes :

    Nathie13Or

    Ghislaine

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires
  • Ce jour là, j’avais décidé d’inviter quelques amis. Malheureusement pour moi et mon repas, à force d’attendre, tout avait brûle. C’est ma fripouille de chat qui se régala de mon plat. J’en avais assez de ces fêtes à date fixe où tout le monde doit être heureux. On fixe l’instant dans une photo de famille. On abat quelques millions d’arbres qui n’ont rien demandé. Ce soir-là, j’organisais cette sauterie pour fêter le nouvel an.

     Résultat de recherche d'images pour "réveillon"

    Moi qui me couche comme les poules, vers neuf heures, j’étais encore sur pieds à trois heures du matin. J’étais épuisée. J’avais dépensé un argent fou pour ce réveillon et au final, je m’ennuyais comme un rat mort. Je me prenais à rêver d’une promenade solitaire au cœur de la City endormie. Par jeu je déambulerais libre de toutes entraves et je fixerais sur mon carnet de croquis la ville déserte à cette heure.

     Résultat de recherche d'images pour "réveillon"

     

    Mais allons, je vais cesser de me plaindre, car voici mes derniers invités qui arrivent. Par chance j’ai des pizzas au congélateur. Ce sera un curieux réveillon ! Pas sûr qu’on me redemande de l’organiser.

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Atelier 17

    Illustration Mark Ollich

     

    Enfant, elle rêvait de voler là-haut vers le ciel

    Sans comprendre que cela n’arriverait jamais.

    Elle aimait s’amuser et tous la trouvaient belle

    Quand elle se laissait aller et qu’elle dansait

     

    Un avion qui passait et son regard s’élevait

    A l’assaut des nuages, comme dans la grande roue.

    Elle courait vers elle et tout cela l’enchantait.

    Traverser le jardin, pieds nus dans la gadoue,

     

    Monter sur des skis et dévaler les pentes,

    Attraper son chat et le couvrir de baisers,

    Avant d’embrasser Pierre dans la tente

    Et de figer ce tableau dans sa mémoire, à jamais.

     

    Maridan 20/09/2014

     

     

    Merci à mes amies qui ont, elles aussi, écrits de très beaux textes que je vous invite à découvrir sur leurs blog :

     

    Nathie 13 Or

     

    Ghislaine

    Christelle

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  • 1er sujet :

     

    Que vous inspire cette réflexion de Guy de Maupassant à propos du 14 juillet ?

     

    [C’est pourtant fort bête d’être joyeux, à date fixe, par décret du gouvernement. Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté. On lui dit : « Amuse-toi. » Il s’amuse. On lui dit : « Va te battre avec le voisin. » Il va se battre. On lui dit : « Vote pour l’Empereur. » Il vote pour l’Empereur. » Puis, on lui dit : « Vote pour la République » et il vote pour la République.

    Ceux qui le dirigent sont aussi sots ; mais au lieu d’obéir à des hommes, ils obéissent à des principes, lesquels ne peuvent être que niais, stériles et faux, par cela même qu’ils sont des principes, c'est-à-dire des idées réputées certaines et immuables, en ce monde où l’on n’est sûr de rien, puisque la lumière est une illusion, puisque le bruit est une illusion.]

     

    Laissez-vous porter par ces mots et écrivez ce que vous en pensez ? Les choses ont-elles changé en deux siècles d’histoire de France ? Vous avez jusqu’au 22 septembre pour rendre cet exercice.

     

    2ème sujet :

     

    Ecrire un texte avec les mots suivants :

     

    Inviter –attendre – fripouille – photo – arbre – pieds – argent – City – jeu - plaindre

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires
  • Liste des mots :

     

    voler - comprendre - s'amuser - avion - grande roue - jardin - ski - chat - pierre - tableau

     

    Merci à :

    Cliquez sur leurs prénoms pour découvrir leurs très beaux textes.

    Sylvie

    Ghislaine

    Nathie

    Merci à vous trois pour vos textes qui m'ont bouleversée. 

    Gros bisous

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  • Être père n’est pas donné à tout le monde. Le mien fut trop souvent la source de mes peines. Je craignais plus que tout de le voir s’intéresser à moi, car quand cela arrivait, ses mains s’emparaient du fouet et mes larmes ne réussirent jamais à l’arrêter.

     

    Il m’était difficile de passer incognito à l’école où les traces rouges sur ma peau interpelaient les maîtresses. J’inventais des histoires de chat chahuteur qui me griffait en jouant, mais mon institutrice n’était pas dupe.

    Un jour, mon père revint des courses avec un biscuit miniature qui représentait un couple d’amoureux. Il l’offrit à maman, pour son anniversaire, en lui disant que ce cadeau venait de lui et mon frère. Je fus saisi brusquement d’un chagrin inimaginable. Pourquoi m’avait-il rejetée ? Je l’ignore encore ! À cette époque, on ne posait pas de questions à ses parents. Je revois avec amertume le triomphe de mon frère et la joie de ma mère. Moi qui manquais cruellement d’imagination et d’argent, je lui avais offert un paquet de pâtes et j’avais demandé un emballage cadeau au magasin. Cela l’avait rendu dingue. « Les gens vont penser que je ne te nourris pas ! » J’étais mortifiée !

     

     

    Maridan 7/09/2017

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  • Atelier 16

     

    Ecrire un texte avec les mots suivants : 

    père - intéresser - mains - arrêter - incognito -miniature - brusquement - époque - triomphe - imagination

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • Merci à mes amies qui ont écrit de très jolis textes avec les mots de l'atelier 14 :

     

     Assoula

    Arlette

    Ghislaine

     

    Je vous invite à les découvrir. Bonne semaine à toutes

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • A partir de l'image suivante et des dix mots proposés, écrire un texte, un conte ou un poème à votre convenance. 

    L'image

    Atelier N° 15

    Les mots : Magie, fée, amitié, tristesse, joie, forêt, étrange, oiseaux, renard, intrigue.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique