• La contrainte du 4/09

    Résultat de recherche d'images pour "préparation du thé"

    Mon thé diffusait une bonne odeur de menthe. Louis l’avait préparé avec amour avant de m’étreindre tendrement. Il m’avait rapporté une alvéole au cœur de laquelle brillait le miel du jour. Je pris une brochette de bois que je glissais dans la minuscule ouverture et après l’avoir enduit du liquide doré je le portais à ma bouche avec gourmandise.

    Mon homme savait comment me faire lâcher-prise, un thé du miel tout frais et un gros câlin et je devenais aussi malléable qu’un loukoum. Je levais enfin les yeux de mon élixir et je vis avec amusement le visage concentré de mon amour qui attendait la suite avec angoisse. Je me sentis aussitôt irrépressiblement glisser dans un fou rire que je ne pus retenir.

    Son visage ulcéré par la colère devait me hanter quelques jours. En effet pour me punir de mes moqueries, je n’eus plus le droit à mon délice sucré. Plus de nectar de pêche après mon thé, plus de miel et pire que tout, la soupe à la grimace toute la semaine qui a suivi.

    Ce n’est que devant mes crises répétées de narcolepsie que mon ange se calma un peu et me produisit à nouveau ses soins avec tendresse. Est-il utile de dire qu’à la suite de cela, je ne me suis plus du tout moquée de ses efforts pour me détendre.

     

    Maridan 5/09/2018

     

    Merci à mon amie Ghislaine de m'avoir fait découvrir ce nouvel atelier https://popinsetcris.wordpress.com/2018/09/04/4-09-une-contrainte-en-lacher-prise/

    « Atelier 16Contrainte du 7/09/2018 »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Jeudi 6 Septembre à 11:42

    Mais merci à toi Maridan

    En fait il faut leur envoyer le texte par mail

    je vais le préciser dans un billet

    Mais bien sur on publie aussi le texte le jour du texte !

    Le tien est bien écrits et j'ai aimé !

    Je reviens doucement

    Vas tu bien ??

      • Jeudi 6 Septembre à 19:08

        Pas trop en ce moment, entre maman et ma belle-mère qui s'enfoncent de plus en plus en Alzheimer et mon beau-père qui a un cancer de la langue de type T4N3, ce n'est pas la joie, sans compter comme tu le sais que je n'ai plus de temps à me consacrer. Début octobre je dois passer un nouvel IRM pour vois si la tumeur que j'ai au cerveau a évolué. J'essaie de ne pas y penser, mais je me demande ce que deviendra mon mari avec tous ces malades si moi aussi, je sombre dans la maladie. A part cela, j'ai vu ma petite fille ce week-end et cela m'a fait un bien fou. Elle est magnifique et ressemble énormément à mon fils quand il est né. La vie continue et cela me fait du bien de le voir en action. Ma fille a stoppé la pilule et j'espère que j'aurai le temps de voir son enfant. Bref, je me force à faire un peu de sport pour me maintenir en forme et surtout pour pouvoir attribuer mes douleurs à quelque chose d'autre que la maladie et cela me fait du bien au moral. Voilà ma belle les dernières news, tu vois tout n'est pas si mal. Je me remettrai bientôt à l'écriture, car j'ai presque terminé mon recueil de contes. 

        Je te fais plein de bisous, merci pour tes adorables messages.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :