• le défi d'Assoula - février 2018

    La langue française

     Les modifications

    Tu m’as bien bercée

    De toi, je me suis nourrie

    Et te voici sacrifiée

     

    ***

     

    A toi

    le défi d'Assoula - février 2018

     

    C’est tes yeux qui m’ont sauvée

    Me ramenant dans la vie

    A eux, je me suis liée

    Ils m’ont conduite jusqu’ici

     

    Ta bouche a dit les mots doux

    Ceux qui m’ont sauvée de tout.

    Moi, je n’ai pas réussi

    A te délivrer de lui

     

    De son dédain paternel.

    De ton odieuse mère

    Au joug si peu maternel.

    Oublis leur cœur de pierres

     

    Je t’aime plus que ma vie même

    Tu es un homme admirable

    Je te dédis ce poème

    Toi, mon époux adorable

     

    Quand mes yeux se fermeront

    Je ne veux pas que tu pleures.

    Un jour, nous nous retrouverons

    Au pays où règnent les cœurs

     

    Maridan 27/02/2018

    « Atelier 4 - 2018Atelier 56 chez Ghislaine »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mardi 27 Février à 18:16

    Merci pour ta participation, Très beau poeme!!

    Très touchantes tes paroles, oui les belle-mères....

    Bizoux

      • Mardi 27 Février à 20:22

        La mienne a été plus qu'horrible, mais aujourd'hui elle a la maladie Alzheimer et elle est devenue adorable. Je découvre enfin un côté gentil chez elle.

    3
    Mardi 27 Février à 13:45

    Bonjour Maridan

    Tu ne donne spa sle lien de cet atelier

    Je ne sais plus si je l'ai car tu ne dis pas non la contrainte ? Mots ?

    Merci si tu peux me préciser ou poser le lien de cet atelier ou la Banniere qui y mène ??

      • Mardi 27 Février à 20:20

        C'est l'atelier N°2 où tu me dis que tu as traité les deux sujets en même temps, du coup je voulais l'afficher dans la récap, mais je ne l'ai pas vu. Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :